LE « PSY » ET L’EVALUATION

, n° P36S (p. 36S du catalogue papier)    c Commentez    a Version imprimable

Inscription

Personnel concerné

Psychologues - Psychiatres

Objectifs

Le soin, les apprentissages, la relation à l’autre, la capacité d’être en groupe… le « psy » peut en dire beaucoup sur sa manière particulière de les prendre en compte, de les « lire », de les « relier ».
L’institution, comme la famille ou le discours social, a tendance à chroniciser la prise en charge et faire valoir d’autres critères d’évaluation.
La société actuelle réclame de rendre compte le plus « objectivement » possible de sa pratique, et même de s’assurer des résultats…
Comment le « psy » peut-il faire valoir le transfert (et ses aléas) ou la vérité du sujet?
Les tentatives d’évaluer les pratiques du secteur sanitaire et médico-social et de viser un risque minimum au sujet des erreurs et des mauvaises prises en charge de la personne physique, fait oublier que la personne ne peut pas s’appréhender en dehors de la rencontre et que le regard de celui qui fait l’évaluation modifie toujours l’évaluation.
Notre principal objectif sera de revisiter nos propres points de repères théoriques sur ce qui rend possible le soin et l’éducation, sur ce qui le constitue et donc sur ce qu’un professionnel peut en exprimer.

Contenu

« Le monde de la bonne mesure pour tous, de ceux qui savent à notre place est terrifiant » - Jean Oury
Comment permettre à une équipe de faire une évaluation qui soit centrée non pas sur la personne en difficulté mais sur le travail de chaque professionnel avec cette personne?

L’évaluation
Pour qui fait-on une évaluation? Sur quoi porte-t-elle?
Comment peut-on inscrire ce qui est de l’ordre de la subjectivité dans le cadre formel d’échelles de valeur ou d’un compte rendu administratif?
Qu’est-ce qui permet une traduction théorique de sa pratique?

Les critères d’évaluation de la « vérité »
Qu’est-ce qui fait qu’un évènement est significatif? Qu’est-ce qui fait valoir du sujet?
Comment interpréter des faits réels, imaginaires ou symboliques?
Comment se dit « la vérité »?

Le travail de synthèse
Comment hiérarchiser ses pensées?
Quelles sont les règles de l’écriture et quelle est la logique de la parole?
Comment ne pas en dire trop ou trop peu?

Méthodes et moyens pédagogiques

Exposés théoriques - Exemples cliniques amenés par chacun tout au long du stage.

Formateur(s)

Christine MERCIER CHANVIN

Détails pratiques

Coût pédagogique net820 €

Nb. participants 12 personnes

Lieu(x) de formationParis (75)

Datesdu 19 au 21 Novembre 2018
2017 : 16 au 18 Octobre

Durée3 jours

ThématiqueFormation Continue pour les Cadres: psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, cadres hiérarchiques

Organisme formateur INSTITUT REPERES FORMATIONS 
SASU au capital variable de 5000 € 
Déclaration d’activité sous le n° 24 37 02770 37 auprès de la Préfecture de Région CENTRE 
Numéro Siret : 523 736 056 00012 
Code APE : 8559 A 
R.C.S. : Tours 523 736 056

Laissez un commentaire sur cette formation

Institut REPERES
11 rue de Touraine - 37110 Saint Nicolas des Motets
Tél. 02 47 29 66 65 / 06 84 82 47 74 - Fax : 02 47 29 52 25 - E-mail : reperes@neuf.fr

certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères