HUMANISATION INSTITUTIONNELLE ET HUMANISATION DU SUJET
ALIENATION - DESALIENATION

, n° P37S (p. 37S du catalogue papier)    c Commentez    a Version imprimable

Inscription

Personnel concerné

Psychologues - Psychiatres - Cadres et personnel ayant fait un travail de réflexion sur eux-mêmes : « on ne peut jamais changer l’autre, on ne peut que se changer soi-même » c’est le point de départ pour une réflexion fructueuse.

Objectifs

Conceptualiser sa pratique à partir de ces quelques concepts : pulsion de vie et de mort, jouissance, loi, règles.
Etre capable de les utiliser pour guider les équipes éducatives.
Eclairer le projet institutionnel en rapport ave ;c ces repères.
Repérer et localiser les phénomènes de jouissance mortifère dans l’institution.
Savoir poser et différencier La Loi, des Règles et règlements.
Définir l’éthique de la Sanction en tenant au plus loin la jouissance de la punition.

Contenu

Epuiser ces concepts dans différentes lectures :
Lecture culturelle et sociale - Lecture institutionnelle - Lecture du Sujet.
La question du passage à l’acte - La sublimation - Le refoulement.
Situer la question de la pulsion de vie et de la pulsion de mort dans le thérapeutique et l’éducatif. Acte - Acting Out - Passage à l’acte.
La pulsion de mort est-elle éducable ? L’appel au Pire ? L’appel au Père ?
Le Sujet, l’objet « a », la Sublimation. Comment proposer le moins mauvais frayage possible à la pulsion dans l’action éducative ? La parole comme mode sublimatoire…
Névrose, psychose, perversion et univers pulsionnel.
Le fonctionnement psychique articulé aux notions de Pulsions : Eros et Thanatos.
Interroger le concept de Jouissance et sa pacification lorsque la Loi passe.
Savoir poser la Loi et expliquer les règles. Les conditions de la transmission de La Loi.
Le Désir comme barrage à la Jouissance. Névrose, Psychose, Perversion et Jouissance.
Comment maintenir l’accès à l’inconscient ouvert en institution ?
Pour que le Sujet cède sur son symptôme, il faut vider le symptôme de sa jouissance…
La « Pédagogie Institutionnelle » permet de travailler autour de la notion de « Sanction » bien différenciée de celle de « punition ».
Dès que le Droit de l’institution est au-dessus du Droit de ses usagers on crée déjà les conditions de l’horreur : Jouissance du groupe…
Réfléchir sur l’institution névrosée, perverse, et psychotique et ses modes de jouissance.
La jouissance institutionnelle comme fermeture au savoir inconscient.
La notion de sanction.
Eléments de Psychothérapie Institutionnelle et de Pédagogie Institutionnelle.

Méthodes et moyens pédagogiques

Exposés théoriques - Réflexions cliniques - Analyses de situations et de « cas » apportés par les stagiaires.

Formateur(s)

Gabriel GODARD

Détails pratiques

Coût pédagogique net1250 €

Nb. participants 12 personnes

Lieu(x) de formationParis (75)

Datesles 17 et 18 Mai - 24 et 25 Septembre - 08 et 09 Novembre 2018

Durée6 jours (3 x 2 jours)

ThématiqueFormation Continue pour les Cadres: psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, cadres hiérarchiques

Organisme formateur INSTITUT REPERES FORMATIONS 
SASU au capital variable de 5000 € 
Déclaration d’activité sous le n° 24 37 02770 37 auprès de la Préfecture de Région CENTRE 
Numéro Siret : 523 736 056 00012 
Code APE : 8559 A 
R.C.S. : Tours 523 736 056

Laissez un commentaire sur cette formation

Institut REPERES
11 rue de Touraine - 37110 Saint Nicolas des Motets
Tél. 02 47 29 66 65 / 06 84 82 47 74 - Fax : 02 47 29 52 25 - E-mail : reperes@neuf.fr

certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères