PROMOUVOIR UNE CULTURE DE LA BIENVEILLANCE DANS LES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

, n° E70 (p. 70 du catalogue papier)    c Commentez    a Version imprimable

Inscription

Personnel concerné

Tout personnel

Objectifs

- Différencier bientraitance, bienveillance, non bientraitance et maltraitance
- Définir la maltraitance dans le cadre des interventions auprès des personnes fragilisées
- Repérer les procédures et outils permettant la mise en place d’une action bien traitante
- Etre acteur d’une posture bienveillante

Contenu

I - La bientraitance : au-delà d’une intention, un cadre, des actes
- Bienveillance / bientraitance - bienfaisance
Définition - Symétrie relationnelle
L’autre (personne accueillie, professionnels) : Multiplicité et complexité
- Concernant les usagers : 2 exemples
L’exemple de la mise en oeuvre du projet individuel et du projet d’accompagnement
L’exemple des programmations d’activités
- Concernant les professionnels :
Indiquer le cadre de l’organisme gestionnaire : avoir et donner des repères aux
professionnels
Valoriser son métier, son expérience, la veille professionnelle : du métier à l’exercice
professionnel
Aborder les difficultés rencontrées
Faciliter le positionnement professionnel, le distancier du positionnement personnel :
formation, analyse de pratique

II - Repérer la non bientraitance et la différencier de la maltraitance
« Violence en creux »
Instaurer de la réflexion et permettre à chacun d’évoluer face à une situation non bien
traitante. Exemples concrets issus du vécu des stagiaires
Considérer les comportements agressifs des usagers comme des expressions et non comme
des volontés de nuire
Etre agressé et se sentir agressé
Savoir adresser ce qui nous agresse dans des espaces appropriés afin d’éviter des
déplacements de réponse

III - La maltraitance : des attitudes, des faits, des actes définis et constatés
Présentation de la définition du conseil de l’Europe 1992
Clarifier doute, suspicion, certitude
L’obligation de signalement
L’observation clinique
Le travail d’équipe
La nécessité de « veiller », de s’interroger sur nos pratiques

IV - Le questionnement éthique
Définition de l’éthique
Analyse de situations de stagiaires

Méthodes et moyens pédagogiques

Exposés théoriques - Etudes de situations concrètes amenées par les stagiaires

Formateur(s)

Pascale TROUILLET

Détails pratiques

Coût pédagogique net1 233 €

Nb. participants 15 personnes

Lieu(x) de formationParis (75)

Datesdu 02 au 06 Décembre 2019

Durée5 jours

ThématiqueRelation d'aide - soin

Organisme formateur INSTITUT REPERES
Association loi 1901
Déclaration d’activité sous le n° 24 37 01930 37 auprès de la Préfecture de Région CENTRE
Numéro Siret : 401 547 351 00049
Code APE : 8559 B

Laissez un commentaire sur cette formation

Institut REPERES
11 rue de Touraine - 37110 Saint Nicolas des Motets
Tél. 02 47 29 66 65 / 06 84 82 47 74 - Fax : 02 47 29 52 25 - E-mail : reperes@neuf.fr

certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères certification Institut Repères